- Devenir résident
- Résidences à venir
- Résidences passées
 
Vie au long
Méchants, méchants
Marius
Gualicho !
Vie et mort de Pier Paolo Pasolini
La Belle Meunière ANNULEE
Chat en poche
Les mangeurs d'aurore
Pari d'Art
Pari Passion



Pari d'Art


Conférences autour des arts plastiques

Du 6 au 29 juin le Pari vous invite à venir découvrir l'exposition d'ARQUER BUIGAS.
Réservez déjà dans vos agenda les trois premiers mercredis du mois de juin avec Alain Jacques Levrier-Mussat, qui vous proposera 3 conférences. Le rendez-vous est donc pris pour :
VINCENT VAN GOGH - mercredi 8 juin à 19h
La vie de Vincent fut un traumatisme. Il donne ce sentiment d’incarner le désaxé, incapable de stabilité, incapable de pourvoir à ses propres moyens d’existence, incapable d’entretenir de liens avec d’autres êtres, incapable d’aimer. Trop enfermé dans la paranoïa de son mal-être et de son angoisse existentielle.
L’âme du peintre allait, à sa manière, imposer ses principes au chaos de la réalité. Son art allait devenir pour lui source d’ordre et de réconfort dans un monde et face à un monde auquel il ne s’accordait visiblement pas.
Van Gogh, que l’on pense trop souvent exclusivement passionnel va faire face au cours incessant de l’art avec la vitalité du solitaire. L’art devait être le moyen de faire sien ce monde si hostile.

ANDY WARHOL - mercredi 15 juin à 19h
De son vivant, il fut une légende. Warhol incarnait le rêve américain du laborieux devenu millionnaire. C’est peu dire qu’il fut fasciné par l’image de la célébrité en prédisant à chacun l’imminence d’un quart d’heure de gloire. Warhol fut un amoureux de toute chose, consommant le monde comme un gourmand, gardant tout ce qui lui tombait dans les mains, recyclant tout. Il voulait étirer le temps à l’infini. Sa passion immodérée pour le clinquant n’avait comme équivalent qu’une conscience profonde de la fragilité des choses. Tout est beau mais tout n’est qu’illusion…

LOUISE BOURGEOIS - mercredi 22 juin à 19h
Louise Bourgeois a tissé par l’art et une création personnelle très introspective la réalité d’une vie éprouvée. Elle pensait, par ce chemin, y trouver un sens. Mue par une acuité psychologique hors du commun, l’artiste cherchera à décortiquer tout au long de ses rencontres les relations entre les êtres, entre amour et frustration, solitude et féminité. Par son engagement dans les failles de la destruction et de la reconstruction, elle nous révèle l’expression hautement sismique d’un existentialisme intime.


Entrée libre et gratuite


Autour de la création

Accueil - Calendrier - Saison - Résidences - Présentation - Contact - Plan de site   --- Réalisation www.otidea.com ---